L'Histoire d'Évreux

1898

L'Histoire d'Évreux où l'on verra, entre autres, que le spéléologue et pharmacien Édouard Féray est maire intérimaire de la ville.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1898


En 1898
Conseiller municipal depuis 1892 et futur maire de 1904 à 1936, le docteur Léon-Joachim Oursel est nommé médecin en chef à l'hospice d'Évreux.

La même année (1898)
L'éditeur parisien E. Dumont publie Charles II, roi de Navarre, comte d'Évreux et la Normandie au XIVe siècle d'Edmond Meyer, conducteur des ponts et chaussées et historien.

La même année (1898)
Député de l’Eure depuis 1871, secrétaire perpétuel de la Société nationale d’agriculture et vice-président du conseil général de l’Eure, Louis-Paulin Passy est élu une quatrième fois président de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure. Il succède au magistrat Georges Bonjean.

Le 6 janvier 1898
Un départ de feu est rapidement maîtrisé à la prison d'Évreux.

Le 8 janvier 1898
Prenant dans la lampisterie, un nouvel incendie se déclare à la prison d'Évreux et provoque une forte panique chez les détenus.

Le 11 janvier 1898
Naissance à Évreux de Maurice Armand Daniel, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Le 20 janvier 1898
Lieutenant en garnison à Évreux, M. Nicolas conduit à Pau dans les Basses-Pyrénées (actuelles Pyrénées-Atlantiques), le cortège funèbre de son père Ernest-Jean, artiste lyrique connu sous le nom d'« Ernesto Nicolini ».

Le 1er février 1898
Mort à Évreux de Marie Louis Alfred du Bois de Jancigny, ancien préfet de la Haute-Saône, président du Comité catholique d'Évreux, président du conseil d'administration de l'école libre de Saint-François-de-Sales, membre du conseil de fabrique de la cathédrale d'Évreux, membre de l'Association normande, commandeur de Saint-Grégoire-le-Grand et du Saint-Sépulcre, officier de l'Instruction publique et officier de la Légion d'honneur.

Le 4 février 1898
Obsèques en la cathédrale Notre-Dame d'Évreux de Louis du Bois de Jancigny, ancien préfet de la Haute-Saône, président du Comité catholique d'Évreux, président du conseil d'administration de l'école libre de Saint-François-de-Sales, membre du conseil de fabrique de la cathédrale d'Évreux, membre de l'Association normande, commandeur de Saint-Grégoire-le-Grand et du Saint-Sépulcre, officier de l'Instruction publique et officier de la Légion d'honneur.

Le 9 février 1898
Alors qu’il préparait dans la matinée ses derniers effets pour un départ pour le Vatican, prévu en fin de semaine, l'évêque Marie Simon Henri Colomb est pris de très violentes céphalées, puis perd connaissance dans la soirée malgré les soins prodigués par plusieurs médecins.

Le même jour (9.2.1898)
Mort d’une congestion cérébrale à Évreux de Marie Simon Henri Colomb, vicaire général de Valence puis évêque d'Évreux depuis 1896.

Le 15 ou 19 février 1898
Mort à Évreux de Louis Joseph Marie Jules David Urvoy de Portzamparc, capitaine au 4e régiment d'infanterie de marine en 1857, chef de bataillon au 31e régiment de ligne en 1872 puis lieutenant-colonel à la retraite.

Le 6 mars 1898
Juge suppléant à Bernay, Paul Édouard Jules Thubeuf est nommé juge titulaire au tribunal de première instance d'Évreux.

Le 9 mars 1898
Agent des contributions indirectes à la retraite, M. Barré est retrouvé assassiné à son domicile de la rue des Murs-Saint-Louis (actuelle rue Lepouzé), tandis que ses économies représentant environ 15 000 francs, sa montre en or et son portefeuille ont été apparemment dérobés.

Le 10 mars 1898
Mandaté par la justice, un médecin pratique l'autopsie de M. Barré, agent des contributions indirectes à la retraite retrouvé étranglé la veille, à son domicile de la rue des Murs-Saint-Louis (actuelle rue Lepouzé). Le praticien confirme sans l'ombre d'un doute un assassinat grossièrement maquillé en suicide.

Le même jour
Incarcéré pour le meurtre à coup de fusil de son épouse, alors qu'il était ivre comme à l'accoutumée, M. Tellier, journalier, est conduit de la maison d'arrêt des Andelys vers celle d'Évreux.

Le 22 mars 1898
L'archevêque in partibus d'Andrinople préside le service funèbre à la mémoire de Marie Simon Henri Colomb, évêque d'Évreux de 1896 à sa mort.

Le même jour (22.3.1898)
Philippe Meunier est nommé évêque d'Évreux par le pape Léon XIII en succession de feu Marie Simon Henri Colomb.

Le 24 mars 1898
La nomination de Philippe Meunier à l'évêché d'Évreux est confirmée par le gouvernement Jules Méline.

Le 26 mars 1898
Le colonel Léon-Robert Dalmas de Lapérouse est nommé commandant par intérim de la brigade de cavalerie du 3e corps d'armée et des subdivisions de Bernay et d'Évreux, en remplacement du général Marin.

Le 28 mars 1898
Le commandant de la brigade de gendarmerie d'Évreux se rend à Nassandres (actuel Nassandres sur Risle), où six membres de la famille Leblond ont été assassinés par arme à feu et arme blanche.

Le 12 avril 1898
Récemment condamné à quinze jours de prison par le tribunal correctionnel d'Évreux pour complicité d'adultère avec une jeune fille âgée de 17 ans, et devant se rendre le jour-même à une convocation judiciaire, un septuagénaire de Foucrainville se jette par désespoir dans la citerne de son jardin, appelle désespérement à l'aide, puis finit par se noyer dans les quatre mètres d'eau malgré les efforts de la jeune Lucie Pilleux et de plusieurs voisins.

Le 16 avril 1898
Les auteurs présumés du meurtre au mois de mars de M. Barré, agent des contributions indirectes à la retraite assassiné à son domicile de la rue des Murs-Saint-Louis (actuelle rue Lepouzé), sont arrêtés à Bernay.

Le 24 avril 1898
Le record de saut à la perche de 2,92 mètres détenu depuis l'année précédente par Henri Jugelet, athlète d'Évreux, est battu par M. Gluckowski au Grand steeple-chase national qui se déroule au Bois de Boulogne.

Le même jour (24.4.1898)
L'assemblée générale annuelle de la Société des amis des arts du département de l'Eure se tient à l'amphithéâtre du jardin botanique (actuel parc François-Mitterrand).

Le 6 mai 1898
Responsable d'une maison d'édition notamment réputée pour la qualité de ses beaux-livres, Louis Charles Hérissey achève d'imprimer l'édition de luxe de Molière jugé par Stendhal que l'auteur, Henri Cordier, avait lui-même commandée.

Le 8 mai 1898
Député de l'Eure depuis 1890, Louis-Édouard Isambard est réélu dans la première circonscription d'Évreux avec 7 634 voix, contre 3 127 au magistrat Léon-Charles Tyssandier.

Le 12 mai 1898
M. Jouette, cavalier au 6e régiment de dragons, tente de se suicider en se jetant depuis le quatrième étage d'un des bâtiments de sa caserne.

Le 16 mai 1898
Après avoir nié avec insistance pendant plusieurs semaines, Louis-Alexandre Berthelot, employé ferroviaire auxiliaire de la gare d'Évreux et domicilié au hameau de La Madeleine, finit par reconnaître avoir étranglé au mois de mars M. Barré, agent des contributions indirectes, dans le but de lui dérober plusieurs milliers de francs en titres au porteur. Tandis que sa complice Angèle Doré écopera de 20 ans de travaux forcés, il sera condamné à mort en octobre puis sa peine sera commuée en décembre au bagne à perpétuité à Cayenne, où il mourra en janvier 1901.

Le 22 mai 1898
Député de l'Eure depuis 1893, Louis Modeste Leroy est réélu dans la seconde circonscription d'Évreux par 6 478 voix, contre 5 356 au monarchiste modéré Jacques Olry.

Le 25 mai 1898
Président du tribunal de Vervins dans l'Aisne, Georges Antoine Guest est muté au tribunal de première instance d'Évreux.

Le même jour (25.5.1898)
Président du tribunal de première instance d'Évreux depuis février 1890, Claude Georges Isaac Lamberet est nommé conseiller à la cour d'appel de Rouen en Seine-Inférieure (actuelle Seine-Maritime).

Le 1er juin 1898
La Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure organise pour la journée une exposition d'horticulture au jardin botanique (actuelle parc François-Mitterrand).

Le 5 juin 1898
Un violent orage s’abat si violemment sur la ville que le train de voyageurs n°105, parti de la gare d’Évreux-Navarre, est contraint de s'arrêter, et que les caves du quartier Saint-Léger sont sinistrées. L'habitation de M. Bouteville, cordonnier de métier, est quant à elle particulièrement touchée par l'effondrement d'un mur voisin.

Après le 5 juin 1898
La fanfare du 6e régiment de dragons est requise pour le bal de bienfaisance au profit des habitants du quartier Saint-Léger, sinistrés par le récent orage.

Le 8 juin 1898
Dirigé par Abel Tardiveau, le périodique Courrier de l'Eure publie dans ses colonnes un article du chanoine Charles-Arthur Guéry sur le lycée d'Évreux : « Première Communion ».

Le 11 juin 1898
Procureur de la République à Lodève dans l'Hérault, Pierre Antoine Fourcade est muté auprès du tribunal de première instance d'Évreux.

Le 12 juin 1898
La Société civile de tir d’Évreux organise la première des six journées de son concours annuel comprenant plusieurs catégories telles que « Cibles Flobert », « Revolver », « Lebel », « Gras », « Ball-trap » ou « Sanglier mobile », et qui promet 1 500 francs de prix en espèces, objets et médailles.

Le 19 juin 1898
La Société civile de tir d’Évreux organise la deuxième des six journées de son concours annuel comprenant plusieurs catégories telles que « Cibles Flobert », « Revolver », « Lebel », « Gras », « Ball-trap » ou « Sanglier mobile », et qui promet 1 500 francs de prix en espèces, objets et médailles.

Le 23 juin 1898
Mort à Évreux de Jules Honoré Varillon, entrepreneur de transports, correspondant de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 26 juin 1898
Licencié à l'Union sportive du lycée d'Évreux et probable frère d'Henri, également athlète, Joseph Jugelet remporte l'épreuve du 110 mètres haies avec un temps de 17 secondes et 80 centièmes aux championnats de France d'athlétisme qui se tiennent au stade de la Croix-Catelan (actuel Lagardère Paris Racing). Il remporterait également ex aequo l'épreuve du saut à la perche avec un bond à 2,90 mètres.

Le même jour (26.6.1898)
La Société civile de tir d’Évreux organise la troisième des six journées de son concours annuel comprenant plusieurs catégories telles que « Cibles Flobert », « Revolver », « Lebel », « Gras », « Ball-trap » ou « Sanglier mobile », et qui promet 1 500 francs de prix en espèces, objets et médailles.

Le 29 juin 1898
Nommé évêque en mars précédent par le pape Léon XIII après la mort prématurée de son prédecesseur Marie Simon Henri Colomb, Philippe Meunier est sacré en la cathédrale Notre-Dame d'Évreux.

Le 3 juillet 1898
La Société civile de tir d’Évreux organise la quatrième des six journées de son concours annuel comprenant plusieurs catégories telles que « Cibles Flobert », « Revolver », « Lebel », « Gras », « Ball-trap » ou « Sanglier mobile », et qui promet 1 500 francs de prix en espèces, objets et médailles.

Le 8 juillet 1898
Ordonné prêtre en 1873 et vicaire général d'Évreux depuis 1890, l'abbé Léon-Adolphe Amette est nommé évêque de Bayeux.

Le 9 juillet 1898
Reconnu coupable du meurtre de six membres de la famille Leblond à Nassandres (actuel Nassandres sur Risle), Alphonse Caillard est condamné à mort par la cour d'assises de l'Eure siégeant à Évreux. Il sera guillotiné en août du côté de l'avenue de Cambolle (actuelle avenue du Maréchal-Foch), le pré du Bel-Ébat étant occupé par la foire.

Le 10 juillet 1898
La Société civile de tir d’Évreux organise la cinquième des six journées de son concours annuel comprenant plusieurs catégories telles que « Cibles Flobert », « Revolver », « Lebel », « Gras », « Ball-trap » ou « Sanglier mobile », et qui promet 1 500 francs de prix en espèces, objets et médailles.

Le 14 juillet 1898
Accusés par la rumeur publique d'avoir décapité à coups de serpe un homme aux Ventes, deux ans auparavant, Mme Blériot et son fils sont arrêtés puis incarcérés à la prison d'Évreux, suite à de nouveaux éléments d'enquête allant dans ce sens.

Le même jour (14.7.1898)
Fils du ministre de la Guerre, l'historien Eugène Cavaignac fait la lecture de La Fiancée du timbalier au cours d'une soirée musicale et littéraire, donnée à la caserne Amey pour la fête nationale du 14-Juillet.

Vers le 15 juillet 1898
Le président de la République Félix Faure reçoit un exemplaire exceptionnel réunissant les premiers feuillets d’Histoire de l’imprimerie en France au quinzième et au seizième siècle d'Anatole Claudin, réalisé par l’Imprimerie nationale en reliure janséniste et maroquin mauve du Levant. Prévu pour l’Exposition universelle de Paris de 1900, l’ouvrage contient notamment des caractères typographiques issus de l’atelier de Richard Blandin, jadis maître imprimeur à Évreux.

Le 17 juillet 1898
La Société civile de tir d’Évreux organise la dernière des six journées de son concours annuel comprenant plusieurs catégories telles que « Cibles Flobert », « Revolver », « Lebel », « Gras », « Ball-trap » ou « Sanglier mobile », et qui promet 1 500 francs de prix en espèces, objets et médailles.

Le 25 juillet 1898
Un escadron du 6e régiment de dragons d'Évreux se rend au Havre en Seine-Inférieure (actuelle Seine-Maritime), pour former l'escorte d'honneur de Félix Faure, président de la République depuis 1895.

Le 31 juillet 1898
Spéléologue, pharmacien et futur maire de la ville de 1899 à 1903, Henry Édouard Féray est élu conseiller général d'Évreux-Nord.
Photo

Signature du maire Édouard Féray sur le registre des naissances de la ville d'Évreux (1899-1902)
© Archives départementales de l'Eure, État-Civil, 8Mi4781
Voir Mentions légales


En août 1898
La rumeur prétend que Paul Niel, fondateur et dirigeant de la Société des moteurs Niel, attend la fin du bail de son entreprise pour quitter la ville d'Évreux, déçu par le niveau de qualification de la main-d'oeuvre locale.

Le 7 août 1898
Basée à Évreux, la Société de tir du régiment territorial d'infanterie célèbre sa vingtième année d'existence par un concours sur le champ de tir.

Le 15 août 1898
Le troisième groupe du Touring Club de France organise un séjour sur la côte normande au départ de la gare Saint-Lazare, à Paris. Une nuitée ébroïcienne est proposée.

Le 16 août 1898
Naissance à Évreux de Maurice Delouye, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Le 18 août 1898
Au cours d’un orage d’une rare intensité qui plonge d'un coup la ville dans l’obscurité, l'activité ferroviaire de la gare principale est suspendue, le palais de justice, le beffroi et la toiture de l'église Saint-Taurin sont foudroyés, deux maisons prennent feu à Gravigny et cinq clients d’un restaurant de cette même commune sont blessés. Du côté du pré du Bel-Ébat, le bourreau Louis Deibler et ses assistants sont par ailleurs retardés de plusieurs heures dans le montage délicat de la guillotine, prévue pour l'exécution du condamné à mort Alphonse Caillard.

Le 19 août 1898
Condamné à mort pour le meurtre de six membres de la famille Leblond à Nassandres (actuel Nassandres sur Risle), Alphonse Caillard est exécuté par le bourreau Louis Deibler au petit matin du côté de l'avenue de Cambolle (actuelle avenue du Maréchal-Foch), la guillotine n'ayant pu être installée sur le pré du Bel-Ébat à cause de la foire annuelle.

Le 30 août 1898
Professeur à l'école normale d'instituteurs de la rue Saint-Germain, Jeanne Henri Caruchet compte parmi les signataires demandant la libération du colonel Marie-Georges Piquart, personnage-clé dont les informations pourraient innocenter Alfred Dreyfus.

En septembre 1898
Engagée contre les boissons spiritueuses, l’association de la Jeunesse anti-alcoolique de l’Eure compte 62 membres, parmi lesquels les inspecteurs académiques de Bernay et d’Évreux, la directrice et les enseignants de l’école normale d’institutrices d’Évreux, ainsi qu'Albert Fatalot, directeur de l’école normale d’instituteurs de la rue Saint-Germain.

Le 2 octobre 1898
Conçue dans un style néo-roman par l'architecte Alphonse Augustin Richardière, l'église Saint-Germain de Navarre est bénie par l'évêque Philippe Meunier.

Le 14 octobre 1898
Mort à Évreux d’Anatole Guindey, docteur en médecine, chirurgien en chef de l'hôpital d'Évreux, conseiller municipal, conseiller général du canton d'Évreux-Nord depuis 1880, sénateur de l'Eure depuis 1891, maire d'Évreux depuis 1896, membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure et chevalier de la Légion d'honneur.
Photo

Détail du gisant d'Anatole Guindey au cimetière Saint-Louis d'Évreux
© Giogo / CC BY-SA 3.0
Voir mentions légales


Le même jour (14.10.1898)
Spéléologue et pharmacien exerçant place du Grand-Carrefour, Henry Édouard Féray est nommé maire intérimaire d'Évreux suite à la mort d'Anatole Guindey.

Le même jour
Le syndicaliste Eugène Guérard menaçant de grève les cinq principales compagnies de chemin de fer, les pouvoirs publics font appel à la troupe pour sécuriser de nombreuses gares du territoire national. Un détachement d'infanterie se poste ainsi à l'aiguillage de la gare d'Évreux, tandis que deux escadrons du 6e régiment de dragons partent pour Paris.

Le 17 octobre 1898
Obsèques à Évreux d'Adolphe Guindey, docteur en médecine, chirurgien en chef de l'hôpital d'Évreux, conseiller municipal, conseiller général du canton d'Évreux-Nord depuis 1880, sénateur de l'Eure depuis 1891, maire d'Évreux depuis 1896, membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure et chevalier de la Légion d'honneur. Un gisant réalisé par le sculpteur Albert Miserey sera disposé sur son tombeau au cimetière Saint-Louis.

Le 23 octobre 1898
La Course automobile des Mors, disputée entre Saint-Germain (de Navarre ?) et Évreux, voit la victoire d'Alfred Velghe dit « Levegh ».

Le 29 octobre 1898
Natif de Gravigny et un temps domicilié au hameau de Saint-Michel, l'employé ferroviaire Louis-Alexandre Berthelot est condamné à la peine de mort pour assassinat et vol qualifié, tandis que sa complice Angèle Doré est condamnée à 20 ans de travaux forcés par la cour d'assises de l'Eure siégeant à Évreux. Sa peine sera commuée en décembre au bagne à perpétuité à Cayenne où il mourra en janvier 1901.

Vers le 23 novembre 1898
Marié depuis le mois de septembre précédent, puis séparé quelques jours après, M. Deu tue sa jeune épouse d’un coup de revolver puis se suicide.

Le 3 décembre 1898
Accompagné de son supplément illustré, l'hebdomadaire La Dépêche normande lance son premier numéro à Évreux sous la direction de Gustave Tual, ancien responsable éditorial du bihebdomadaire L'Avenir de l'Eure et de La Vallée d'Eure.

Le 10 décembre 1898
Supérieur du séminaire d’Évreux, le révérend père Delaporte se rend aux obsèques de l’abbé Gouet, chanoine honoraire et curé de Saint-Étienne.

Le 18 décembre 1898
Le collège électoral sénatorial de l'Eure se réunit à Évreux pour procédér à l'élection du successeur de feu Anatole Guindey, qui fut par ailleurs maire de la ville de 1896 à sa mort.

Le 20 décembre 1898
Employé ferroviaire natif de Gravigny et un temps domicilié au hameau de Saint-Michel, Louis-Alexandre Berthelot voit sa condamnation à la peine de mort commuée en travaux forcés à perpétuité par le président de la République. Il mourra au bagne de Cayenne en janvier 1901.

Le 24 décembre 1898
Dénoncé par sa femme cinq ans après les faits, François Grenier est arrêté pour la mort de son nouveau-né puis écroué à la prison d'Évreux.

Le 30 décembre 1898
Directeur des contributions directes à Évreux depuis février 1896, Emmanuel Thiérard est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Le 31 décembre 1898
L'asile d'aliénés de Navarre compte 706 pensionnaires dont 370 femmes et 336 hommes.

< avant après>